La cryothérapie

 

Pour en savoir plus, à lire l’étude scientifique complète sur les bienfaits de la Cryothérapie que le docteur Guillaume, responsable médical de l’équipe Cycliste FDJ, a publié dans le revue Médecins du Sport. Lire l’étude

La cryothérapie était déjà pratiquée dans l’Antiquité; la glace était déjà utilisée comme antalgique et anti-inflammatoire. C’est en 1978 que le professeur YAMAUCHI, au Japon, a créé la première unité de Cryothérapie Corps Entier (CCE).

La Cryothérapie Corps Entier, qu’est ce que c’est ?

Le patient, positionné debout, est exposé pendant 1 à 3 minutes des pieds aux épaules à des températures comprises entre – 110 et – 140°C. Lors de la séance, le visage reste à l’air libre. La température dans la cabine provient de la transformation de l’azote liquide sous son état gazeux, produisant un froid sec et pur. Le froid a pour effet de réduire le calibre des vaisseaux sanguins (vasoconstriction), de soulager la douleur et d’aider à résorber les hématomes. La cryothérapie corps entier (CCE) est utilisée dans le domaine sportif et médical.

L’intérêt A CCE est utilisée dans le domaine sportif pour les points suivants:

Préparation

L’utilisation de la cryothérapie corps entier est préconisée lors des phases de préparation en début de saison ou lors de préparations de compétitions. En préparation sportive, la CCE permet de récupérer plus vite et de multiplier les séances d’entrainement, en diminuant les risques de blessures liés à la fatigue musculaire. Un programme classique prévoit 1 ou 2 séances par jour pendant 3 à 5 jours.

Récupération / post-effort

L’exercice physique entraîne des micro-lésions musculaires et une augmentation de l’activité enzymatique musculaire. La CCE facilite la récupération.

Traumatologie du sport

L’intérêt de la CCE chez le sportif est pour:

-Traitement des traumatismes liés à la pratique sportive : chutes, chocs.

– Traitement des micros lésions musculaires.

– Traitement des traumatismes chroniques liés à une charge de faible intensité mais pendant une longue période, mouvements balistiques à l’origine de phénomènes inflammatoires et douleurs.

Les effets notoires

Musculaires: le refroidissement cutané est un atout pour les performances musculaires, à condition de prendre en compte la température extérieure et le degré d’humidité.

Cardiovasculaire: lors d’un traitement CCE, le système sympathique et parasympathique est stimulé. On a une tachycardie, vasoconstriction périphérique, augmentation de la tension artérielle, augmentation du volume d’éjection systolique (mais pas diastolique), augmentation du flux sanguin musculaire. Cela permet une meilleure élimination des déchets et cicatrisation des micros lésions musculaires car les muscles sont plus oxygénés ce qui a pour effet secondaire une diminution de la fréquence cardiaque. Le cœur n’a alors pas besoin d’augmenter son activité puisque le muscle est plus oxygéné.

Le stress oxydatif : c’est la réponse de l’organisme à un effort important qui peut apparaître en match ou lors d’un entraînement sportif. Ce stress oxydatif reflète le déséquilibre entre les oxydants et les antioxydants. Il est un bon indicateur de l’état des tissus. Pour éviter le syndrome de surentraînement, l’équilibre doit se rétablir rapidement avant un nouvel entraînement.

Réponse hormonale : la CCE permet une augmentation significative de la noradrénaline plasmatique (NA plasmatique). Cette substance est un neuromédiateur (hormone servant de messager permettant le passage de l’influx nerveux d’une cellule nerveuse vers une autre cellule nerveuse ou autres cellules de l’organisme). Elle est synthétisée dans le système orthosympathique (ou sympathique) : système de la mise en alerte de l’organisme, de la « fuite », de la préparation à l’activité physique et intellectuelle.

Indications Sport & Médical

– Maladies dégénératives et inflammatoires de l´appareil loco-moteur

– Tensions musculaires élevées

– Neurodermites

– Psoriasis vulgaris et arthropathie

– Déséquilibres hypotoniques

– Polyarthrite rhumatoïde

– Ostéoporose

– Discopathies

– Arthrose cervicale chronique

– Fibromyalgie (maladies rhumatismales des tissus)

– Inflammation péri articulaire

– Capsulite

– Traumatisme articulaire

– Traitement de la douleur chronique

– Traumatismes postopératoires

– Spondylarthrite chronique

– Spondylarthrite ankylosante

– Enthésopathies : par ex. épicondylite, éperon calcanéen, maladies des insertions des muscles

– Sclérose disséminée  » en plaques  »

– Régénération biologique : des adultes surmenés physiquement et/ou psychiquement

– Maladie de Parkinson Bien-être – Stress

– Trouble du sommeil

– Raffermissement de la peau

– Contrôle du poids

– Migraine

– Etats dépressifs

 
 

Nous trouver

Centre Commercial de Satory

Route des Docks – 78000 Versailles

Nous contacter

E-mail: philippecros@cryoencoora.net

Téléphone: 06.52.61.45.99